Migration : Le message du Parlement de la Cedeao

  • Source: : Seneweb.com | Le 16 février, 2018 à 00:02:21 | Lu 3411 fois | 9 Commentaires
content_image

Migration : Le message du Parlement de la Cedeao

Le Président Georges Weah, qui est en visite de travail au Sénégal, n'a pas fini son séjour sénégalais sans être passé voir ses anciens collègues du Parlement de la Cedeao. En effet, au terme de la cérémonie de clôture du Forum, présidée par le Premier ministre, Georges Weah est venu témoigner, avec son épouse, toute sa gratitude à ses anciens collègues, dont le président Moustapha Cissé Lô fortement ému par la visite.

Mais, avant la visite de l'ancien ballon d'or, le président du parlement de la Cedeao a évoqué les conclusions de leur forum. "S'agissant des conclusions et des recommandations qui ont sanctionné les 4 jours du Forum, leur pertinence se passe de commentaires. Je voudrais juste relever que concernant la libre circulation au sein de l'espace Cedeao, le défi majeur  reste la mise en œuvre  des textes déjà existants", a-t-il indiqué.

Quant à la question de la migration, les députés du parlement de la Cedeao ont lancé un message clair aux pays du nord: "Le parlement de la Cedeao retient que la situation n'est plus tenable pour les jeunes et les femmes dont le seul crime est de s'aventurer à la recherche de mieux-être. Alors que les quotas d'accueil de migrants venant d'autres zones du monde sont négociés, sinon exigés des pays d'Europe, les migrants africains et ouest africains sont pourchassés à travers des opérations policières  aux frontières de la Méditerranée", dénonce-t-il.

Moustapha Cissé Lô et ses camarades parlementaires ne veulent pas rester muets face à de tels agissements. "Nous nous devons de dénoncer ouvertement et fortement ces traitements discriminatoires. Nous nous indignons des conditions de vie inhumaines de nos compatriotes émigrés dans les centres d'accueil, en Italie, en Espagne et ailleurs en Europe. Nous appelons ces gouvernements à se conformer aux droits humains universels qu'ils ont tant enseigné au monde", indique Moustapha Cissé Lô.

"Un processus de renégociation des tous les accords"
Et même, indique le Président du parlement de la Cedeao, les députés lancent un pressant appel aux chefs d'État et de gouvernements de la Cedeao comme de l'Union africaine afin qu'ils engagent "un processus de renégociation de tous les accords avec l'Union africaine, y compris dans le cadre des Ape (accords de partenariat économique) afin de placer la question migratoire au centre de l'agenda mondial sur la migration". "Il doit être rappelé également que les Ape  ne sauraient promouvoir la suppression des entraves à la circulation des biens et en même temps s'accommoder avec la répression policière comme outil de gestion de la migration", indique-t-il.

Le Président du parlement de la Cedeao a aussi souligné que les interpellations en direction des gouvernants des pays de destination et d'accueil de migrants africains et ouest africains ne signifient en aucun cas une abstraction sur la responsabilité première de nos propres dirigeants. "Ils doivent sans cesse, et de manière plus volontariste, résoudre  les facteurs qui contribuent  aux migrations, surtout clandestines en créant l'espoir aux jeunes à travers l'emploi", souligne Moustapha Cissé Lô


Auteur: Youssouf SANE - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (4)


Anonyme En Février, 2018 (00:48 AM) 0 FansN°: 1
Le blanc, pour voyager chez nous il a juste besoin d'aller acheter un billet et se rendre où il veut.

Le noir il est condamné dans sa prison. Pour sortir de chez lui, il doit payer plus cher (même s'il est considéré comme étant le plus pauvre), il doit risquer ça vie et au final il a plus de chance qu'on lui dise non, tu perds ton argent ou ta vie mais tu ne voyagera pas.



Ceux qui sont nous et qui nourissent ce systeme doivent dégager.

Ils nous traitents de sous humains, qu'ils restent chez eux.

Tout les coups doivent leur être rendus. Ils doivent faire la queue dans la ambassades et payer comme nous le faisons.

Wade avait compris, il a fallu qu'un putain de nègre de maison arrive pour enlever les visa dans un sens.



Qu'il dégage!

France dégage!!!
Anonyme En Février, 2018 (07:32 AM) 0 FansN°: 2
Cisse Lo je vous demande de faire le trajet tamba-bamako en bus pour comprendre que votre machin comme disait votre maître de Gaulle ne sert à rien.
Reply_author En Février, 2018 (23:09 PM) 0 FansN°: 1
occupons nous de l'afrique de l'ouest.
tous les problèmes se réglerons d'eux-mêmes.
la cedeao doit muter pour devenir un etat fédéral,
nous devons avoir une armée fédérale, une justice fédérale, une police fédérale et des agences fédérales.
le parlement et demain le sénat de l'afrique de l'ouest ne doivent pas être des lieux où l'on cause et où l'on fait des voeux.
occupons nous de l'afrique de l'ouest comme une nation unique et beaucoup de nos problèmes se réglerons d'eux mêmes.
Anonyme En Février, 2018 (10:31 AM) 0 FansN°: 3
Les dirigeants africains manquent d’audac, particulièrement dans mon Sénégal, les hommes n’osen pas mettre en place une politique de gestion des naissances qui est à l’origine de tous les maux dont souffrent le continent. Il est vrai qu’une population jeune et nombreuse peut être très bénéfique, ce n’est pas encore le cas chez nous car la moisson est loin d’être abondante et la main d’œuvre est trop abondante. En attendant d’y voir plus clair, il serait bien plus sage de penser see à contenir les naissances. Ex: vous prenez une mairie quelconque au Sénégal, le maire ne peut dire avec exactitude le nombre d’âmes qui se réveillent dans sa circonscription. Nous devons sérieusement nous mettre au travail ; il ne sert à rien de créer une nouvelle ville lorsque le lotissement n’est pas résolu. Ironiquement, ce sont bien souvent des faits pareils qui se répètent encore et encore. Au travail frères.
Reply_author En Février, 2018 (23:13 PM) 0 FansN°: 1
notre problème n'es pas le nombre de naissances mais la mauvaise gestion.
la mauvaise organisation et l'amateurisme dans nos actions.
Anonyme En Février, 2018 (17:04 PM) 0 FansN°: 4
B­ie­n­v­e­n­ue s­ur le m­e­i­l­le­ur s­i­t­e de r­e­n­c­o­n­t­re­s d­e s­e­x­e >>> w­w­w.H­o­t­2­4.t­o­p

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com