Il faut sauver le soldat Ouattara

  • Source: : Seneweb.com | Le 30 mai, 2017 à 23:05:40 | Lu 5270 fois | 29 Commentaires
content_image

Barka Ba, Directeur de l

"Les mercenaires et auxiliaires sont inutiles et dangereux : et qui tient son Etat fondé sur les troupes mercenaires n'aura jamais stabilité ni sécurité; car elles sont sans unité, ambitieuses, indisciplinées, infidèles; vaillantes avec amis; avec les ennemis, lâches; point de crainte de Dieu, point de foi avec les hommes; et l'on ne diffère la défaite qu'autant que l'on diffère l'assaut; dans la paix on est dépouillé par eux, dans la guerre par les ennemis."

Le Président Ouattara, porté au pouvoir en 2011 par des rebelles, a-t-il lu cet extrait du chapitre 12 du "Prince" de Machiavel ? On peut en douter, à en juger par le énième coup de sang orchestré par les soldats mutins en Cote d'Ivoire.

En faisant parler la poudre, une fois de plus, ces soutiers de la rébellion ivoirienne originaires du Nord, ont contraint le chef de l'Etat de la première économie de l'UEMOA à une honteuse capitulation, démontrant qu'il ne contrôle pas un rouage essentiel de son pouvoir : l'armée.

Pourtant, la veille seulement de cette mutinerie qui a touché la quasi totalité des grandes villes du pays, le Président Ouattara, dans une grande opération de communication, recevait dans son palais un prétendu porte-parole des 8400 mutins, qui avait donné des assurances fermes sur les revendications portant sur le reliquat de primes promis par le président ivoirien.

Ceci, après avoir déjà honoré, à coup de dizaines de milliards de FCA, une sorte de dette de sang contracté à l'égard de jeunes supplétifs nordistes. Ces derniers, en capturant le président Laurent Gbagbo, lui avaient ouvert les portes du palais de Cocody lors de la sanglante bataille d'Abidjan en 2011 avec le coup de pouce décisif de l'armée française.

Plusieurs enseignements peuvent être tirés de ces mutineries à répétition. Malgré l'adoption d'une loi de programmation militaire, censée rebâtir une nouvelle armée, plus que jamais, Alassane Ouattara reste tributaire des "jeunes gens" nordistes qui, lassés d'être marginalisés, ont préparé son accession au pouvoir en renversant Henri Konan Bédié un soir de Noël 1999. De fortes têtes regroupées autour du sergent-chef Ibrahim Coulibaly alias "IB".

Cet ancien garde du corps des enfants de Ouattara, après sa brouille avec le général Robert Guei, opérant depuis le Burkina avec la bénédiction de Blaise Compaoré, sera le principal meneur des auteurs du coup d'Etat raté de septembre 2002 qui coupera toutefois la Côte d'ivoire en deux. Avant d'être évincé par un certain Guillaume Soro, régnant sur un Nord mis en coupe réglée par des chefs de guerre.

Ces fameux "Comzones", tout droits sortis d'un roman d'Ahmadou Kourouma, à l'image d'Issiaka Ouattara "Wattao", Hervé Pélican Touré "Vetcho", Chérif Ousmane "Papa Guépard", Losseini Fofana "Loss", Koné Zakaria "Djakiss" etc.

Après la défaite de Gbagbo à laquelle ils ont grandement contribué en faisant déferler leurs colonnes sur Abidjan, Ouattara a été obligé de récompenser ces caïds, devenus pour la plupart des milliardaires avec le trafic de diamant, d'or, de bois etc. Et certains de ces "chefs de guerre" ont été épinglés par l'Onu dans des rapports circonstanciés.

Ces sous-officiers en rupture de ban, ayant presque tous accédé au grade de lieutenant-colonel, sont devenus les principaux patrons de l'armée ivoirienne en occupant les postes clefs. Un peu comme si, chez nous, Salif Sadio devenait le chef de corps du bataillon blindé ou César Atoute Badiate commandant des Forces spéciales !

Est-il donc étonnant de voir leurs frères d'armes de Korogho, Odienné ou Man réclamer leur part du "gâteau"  et refuser d'être les dindons d'une sinistre farce? Ironie de l'histoire, pour calmer les mutins de Bouaké, le président Ouattara, par deux fois, a été obligé de dépêcher dans l'ancienne place forte des rebelles le fameux "Wattao", dont les frasques l'avait pourtant contraint à l'exiler pendant un temps au Maroc.

Démontrant, si besoin en était encore, que ni les renseignements encore moins la chaine de commandement de l'armée ivoirienne ne fonctionnement pas et que son pouvoir est tenu en joue par des condotierri.

Pour tous les observateurs avertis de la scène politique ivoirienne, derrière cette mutinerie, c'est la succession du président Ouattara qui risque de se jouer à coups de roquettes, avec le risque de replonger incessamment le pays dans la tourmente.

Autant le président Wade avait fortement contribué à sauver Ouattara en assurant sa protection par les soldats sénégalais, lorsque sa vie était menacée par les sbires de Gbgabo, qui l'assiégeaient à l'hôtel du Golfe pendant la crise post-électorale, autant "ADO" doit s'asseoir sur son orgueil et demander à son "petit -frère" Macky Sall, sous l'égide de la CEDEAO, de lui envoyer un contingent de "Jambaar" pour reprendre en main son armée.

Au Mali, le chef des opérations de maintien de la paix n'a pas eu des pudeurs de gazelle, pour parler comme l'autre, en demandant que les soldats sénégalais de la MINUSMA soient l'ossature d'une force de réaction rapide déployée au centre du Mali en proie à une insurrection djihadiste.

Face à des têtes brûlées qui jouent l'avenir de leur pays à la roulette russe, il n'est en rien honteux pour le chef de l'Etat ivoirien de faire appel au professionnalisme de l'une des rares armées ouest-africaines restée républicaine depuis les indépendances. Il y va de la stabilité de la sous-région car si le géant ivoirien tousse, c'est toute l'UEMOA qui risque de s‘enrhumer.


Auteur: Barka BA - Directeur de l'information de la TFM - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (13)


Anonyme En Mai, 2017 (23:23 PM) 0 FansN°: 1
Ouatara n a qu a prendre ses responsabilités. Il a pris le pouvoir avec la complicité des rebelles , il n a qu a exercer le pouvoir avec eux. Tout le monde savait que la situation allait se retourner contre lui. Et je demande à mes frères sénégalais de bien préserver leur démocratie qui est un exemple en Afrique. .
Reply_author En Mai, 2017 (06:38 AM) 0 FansN°: 1
ado mérite les pires choses mais on ne peut pas laisser la cedeao dans les crises.il faut des troupes ouest africaines en côte d'ivoire. le problème est que ado n'a que faire de la cedeao, il roule pour la france et il compte sur la france pour l'aider à contrôler le pays.

les anciennes colonies françaises en afrique de l'ouest, n'osent pas s'affirmer en tant que nation ouest africaine par peur de froisser leur france.
nous allons encore voir la combinaison, france et onu faire le sheriff ou le gendarme chez nous.
El Hadj Senegalais  En Mai, 2017 (23:58 PM) 0 FansN°: 2
vraiment ce soi disant analyste politique n'est pas pertinent .décidement il est facile d'etre consultant ,l'autre jour je l'ai entendu que macky SALL a realisé une prouesse en evincant yaya jameh alors qu'il ne peut pas éradiquer le phenomene des talibés , quelle mediocre analyse , ce n'est pas pareil , c'est facile de bénéficier de l'organe ou l'on travaille pour dire des betises , mais la reference c'est babacar justin ndiaye , aucun analyste ne l'a encore dépassé , sois un peu modeste barka ,

Reply_author En Mai, 2017 (00:24 AM) 0 FansN°: 1
babacar justin ndiaye le senegalophobe ?
Reply_author En Mai, 2017 (01:38 AM) 0 FansN°: 2
c est quoi ton analyse toi dis nous
Reply_author En Mai, 2017 (10:19 AM) 0 FansN°: 1
je suis desoler mais l'analyse est un peu "nombriliste". l'armee senegalaise est certes professionelles mais de la a parler d'une intervention comme si cela etait a notre portee. la cote d'ivoire est vaste, complexe et dont la crise a fait ressortir le probleme de l'ethnitisme...
il ne faut pas extrapoler de notre intervention en gambie pour penser que le contexte est le meme en cote d'ivoire...
l'ivoirien verrai mal que des soldats senegalais (mangeur de tiep comme ils le disent souvent) soient sur leur territoire pour proteger quelqu'un avec un peu plus de 50% des voix car on risque de cristalliser toute la rancoeur ambiante depuis le depart de gbagbo...
l'intention est certes louable mais il y a des gens tres intelligent au niveau de l'etat majors pour cerner toute ces variables...
Allo En Mai, 2017 (00:00 AM) 0 FansN°: 3
L'armée sénégalaise n'a pas les moyens opérationnels d'intervenir en Côte-d'Ivoire.

Donc Macky doit rester tranquille.

Peace
Reply_author En Mai, 2017 (06:44 AM) 0 FansN°: 1
tu te trompes mon ami. il ne faut pas prendre l'armée sénégalaise comme une entité individuelle, séparée du reste des autres armées des etats de la cedeao. tout comme en gambie, en combinant ses moyens avec ceux des autres etats de la cedeao, il est totalement possible pour l'armée sénégalaise d'aller en côte d'ivoire.
Anonyme En Mai, 2017 (00:22 AM) 0 FansN°: 4
Abdoulaye Wade a failli détruire nos forces de sécurité en tentant d'y insérer des calots bleus
Anonymous25 En Mai, 2017 (00:25 AM) 0 FansN°: 5
Si demande il devait y avoir, ce serait vers l'ONU que Ouattara devrait s'adresser pour retour "elargi" de la MINUCI. Le Senegal n'a pas les moyens de regler ces problemes. Toutefois, on a l'impression que ce qui se joue, c'est bel et bien l'apres ADO et que tout ceci n'est qu'un avertissement. Les rebelles seront-ils aussi dociles avec un successeur indesiré d'ADO?
Anonyme En Mai, 2017 (00:29 AM) 0 FansN°: 6
C'est pas notre probléme. L'armée Sénégalaise a d'autres chats à fouetter! Ras le bol de ces missions onusiennes. Notre sécurité d'abord!!!! Non mais franchement quelle analyse impertinente! Ce gars n'a pas honte de faire l'apologie d'une armée Sénégalaise qui rappelons le (bien qu'étant trés professionelle et combattante) n'a pas alors là pas du tout les moyens d'intervenir en Côte d'Ivoire. FRanchement ces journalistes? ils sortent d'où?  :taala_sylla:  :taala_sylla: 
Anonyme En Mai, 2017 (00:33 AM) 0 FansN°: 7
quelle impertinence!!!!! My GOD! Honteux!!!! Je parle pas du Sénégal mais même la CEDEAO n'a pas les moyens d'intervenir en côte d'ivoire!!! Le ridicule ne tue pas!!!
Pape En Mai, 2017 (00:57 AM) 0 FansN°: 8
vraiement cet analyse politologue ne sais pas grande choses sur la cote d'ivoire. la cote d'ivoire c'est pas la gambie.en 2010; à l'hotel de golf,ouattara etait protegé par les forces onuci. le president wade etait un simple conseillé.si tu interroge internet,tu verras que la cote d'ivoire est la quatrième puissance militaire de la cedeao.
Reply_author En Mai, 2017 (07:28 AM) 0 FansN°: 1
on parle de l'onuci parce que c'est l'onu qui paie les factures. mais dans la composition de l'onuci les troupes venant des etats de la cedeao étaient plus nombreuses.
Dione En Mai, 2017 (01:08 AM) 0 FansN°: 9
ce politipholoque reve inutilement.la cote d'ivoire n'est pas la gambie,c'est quatrième puissance militaire apres le nigeria,le ghana et le niger.meme la cedeao seule ne peut intervenir en cote d'ivoire.donc cher politiphologue,cessont de rêver.
Anonyme En Mai, 2017 (01:32 AM) 0 FansN°: 10
jai bien apprecié la référence emprunté à Machiavel qui sied assez bien à la situation actuelle que vit la Cote d'ivoire. Pourtant ,il aurait été plus facile de prendre l'exemple du Congo.. En effet , il est difficile d'integrer des mutins dans une armée réguliére comme l'a si bien experimenté le Congo RDC qui a essayé sans succes d'integrer ses rebelles.

Et pour regler ce probleme ,je ne vois pas du tout l'implication d'une quelconque armée en RCI. C'est un probléme du niveau politique qui demande donc un e solution de ce niveau.. Il faut reconstituer avec courage l'armée ivoirienne. J'ai bien apprécié l"exemple de Mr Sy évoquant l'impossibilité pour un rebelle de diriger un bataillon de l'armée senegalais. La RCI a besoin de conseils avisés pour executer un DDR qui démobilise aussi bien des soldats que des cadres dont beaucoup parmi ceux qui ont porté Ouatar au pouvoir. à la présidence. Je renvoie Mr Sy à un excellent livre de Clauzwitz facile à lire et qui déconseille au politologues strategistes ( et non strateges ) de s'aventurer dans le domaine de l'execution de la strategie militaire si facile dit'il au niveau des concepts mais si complexe ds l'execution. . Mais Machiavel dans ''l'art de la Guerre '' estime qu'ils ont le droit de s'exprimer et de faire des erreurs car ils ne sont pas sur le théâtre des opérations.
Reply_author En Mai, 2017 (01:36 AM) 0 FansN°: 1
vous parlez du livre de clautwitz '' de la guerre''' ? ou bien
Norlevo En Mai, 2017 (10:12 AM) 0 FansN°: 2
machiavel n'as pas écrit l'art de la guerre mai suntzu
Reply_author En Mai, 2017 (13:13 PM) 0 FansN°: 3
le livre de clautzwitz dt je parlais est titré '' strategie militaire'' qu'il a écrit en 1812 a lintention du prince heritier de la courronne de prusse dont il était precepteur.. vous donne rv dans mon site www.gs7solutions.com
Ivoirien En Mai, 2017 (01:55 AM) 0 FansN°: 11
Belle analyse. Ce journaliste est un model
Anonyme En Mai, 2017 (03:10 AM) 0 FansN°: 12
Pour comprendre les problemems de l'armee en Cote d'Ivoire te au Mali,il faut comprendre l'histoire de l’armée de l'Union Française et Communautaire entre 1945 et 1960.

L’armée des Sénégal a hérité des traditions de commandement de l'infanterie de Marine Coloniale...Ceci est important ,parce-que dans la culture africaine,il n'y a pas d’armée de métier et de profession...Historiquement, on ne s'est battu que pour razier le village voisin entre récoltes.

A l’éclatement de l'AOF,L'ARMEE est reste au Sénégal. Dans tous ces autre pays ce sont des milices diriger par d'anciens Sous-Officiers et Soldats.

La ou on a eu les Claude Mademba Sy, Amadou Fall, Jean Alfred Diallo,et d'autres et d'autres...Ces nouveaux pays se sont retrouve avec les Moussa Traore, Eyadema,Soghlo,Felix Malloum,etc...

C'est maintenant que l’armée du Sénégal est devenu bordélique,depuis qu'on tient des Dahira dans les Mess.



J'avais compris qu'il n y pas d’armée en cote d'Ivoire,le jour ou j'ai vu un soldat tutoyer un Capitaine au Mess des Officiers a Abidjan.
Anonyme En Mai, 2017 (12:54 PM) 0 FansN°: 13
Analyse débile. On a rien a faire en Cote d´Ivoire. Qu´Alassane Ouattara se débrouille seul. D´ailleurs, par orgueil, il ne démandera jamais d´aide au Sénégal. Ouattara est bien dans son role de porte-parole de la France qui est en train de déménager tous ces supermachés a Abidjan. Ouattta vit par les armes (comzones, rebelles, démobilisés, etc.), donc périra par les armes. Ça pourrait mal finir en Cote d´Ivoire (ce très beau pays et aux gens très accueillants) tant que Ouattara et Soro sont au pouvoir. On ne peut pas gouverner un pays par la force et en corrompant la classe politique a coups de millards. Wait and see.
Reply_author En Mai, 2017 (15:38 PM) 0 FansN°: 1
analyse débile ? on sent beaucoup de jalousie face à autant de pertinence. l'auteur a développé longuement un point de vue là où vous vous contentez d'arguties!
Reply_author En Juin, 2017 (15:22 PM) 0 FansN°: 1
jalousie????? tu rêves. on jalouse quelqu´un qu´on connait non? toi tu ne verses dans les arguties. c´est donc bien pour un commencement. je répète que cette analyse est débile: on n´a pas les moyens d´intervenir en cote d´ivoire et pourquoi on devrait le faire, au nom de quoi???? seulement de la "raison économique" ou "humanitaire". qui sommes nous pour faire cela?

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com