PAD : Le nouveau Dg décline sa feuille de route

  • Source: : Seneweb.com | Le 11 janvier, 2018 à 18:01:51 | Lu 4784 fois | 14 Commentaires
content_image

PAD : Le nouveau Dg décline sa feuille de route

Le Directeur général du Port autonome de Dakar (Pad), Aboubacar Sédikh Bèye, est décidé à relever les défis liés à la congestion et la fluidité au niveau du Port de Dakar mais aussi, aux difficultés financières qui plombent les investissements de structure dont le port a besoin pour améliorer sa productivité. Face aux journalistes, ce jeudi 11 janvier 2018, à la Direction générale dudit port, le successeur de Cheikh Kanté a décliné sa feuille de route pour cette nouvelle année. Avant d'effectuer une visite des sites du marché du port, des zones Sud et Nord du port, en compagnie du Préfet de Dakar, le Commissariat central, le Commissariat de Bel-Air, le Commissariat du Plateau, la Douane, le Conseil exécutif des transports urbains de Dakar (Cetud), l'Ageroute, et autres, pour faire l'état des lieux.

"L'année 2018 sera marquée par des efforts centrés sur la vision d'un port moteur du Plan Sénégal émergent (Pse), créateur d'emplois et de richesses impactant positivement et directement les conditions de vie des populations", a-t-il noté.

Il ajoute que "les priorités de 2018 sont guidées par cette vision ainsi que les contraintes majeures qui affectent le PAD et qui sont liées à la congestion et aux difficultés financières qui plombent les investissements de structure dont le port a besoin pour améliorer sa productivité dans un environnement de féroce compétition".

Cinq axes majeurs
Et ces priorités s'articulent autour de cinq (5) axes majeurs. Il s'agit, entre autres, d'améliorer la compétitivité du port à travers la décongestion et le fret retour, d'assainir et de rétablir les équilibres financiers avec un accent sur le recouvrement. Il s'agit aussi de la réduction des charges et l'accroissement des recettes par la valorisation du domaine, de finaliser les négociations avec Dpw (Dubaï port world), de démarrer les travaux du Port de Dakar à Ndayan, de moderniser le système d'information portuaire à travers le guichet unique et enfin, d'améliorer les conditions de travail du personnel et de tous les acteurs portuaires, à savoir les chargeurs, les consignataires, les transitaires, les transporteurs, les manutentionnaires, la douane, etc.

Résoudre l'équation de la décongestion et de la fluidité  
Aboubacar Sédikh Bèye estime qu'il y'a urgence de régler la question de la décongestion et la fluidité. Parce que, soutient-il, "la congestion du port de Dakar est de plus en plus préoccupante car, elle affecte sérieusement le bon fonctionnement des opérations portuaires et freine sa compétitivité".

Mieux, il ajoute que la complexité de la congestion est telle que le port est "difficile à gérer" et lui fait perdre des parts de marché et ses clients se plaignent. "On assiste à un flux important et non maîtrisé de camions dans l'enceinte du port et un temps d'attente excessif des navires en rade", martèle Aboubacar Sédikh Bèye, qui précise que les facteurs de congestion sont d'ordre structurel et conjoncturel.

Des pertes énormes pour les navires en rade
À l'en croire, à chaque fois qu'un navire est en rade, il paye 10.000 à 15.000 dollars par jour (soit 7 à 10 millions de francs Cfa).

Aux facteurs de congestion, s'ajoute la combinaison de deux éléments tels que l'accroissement du volume de trafic et la disparition de l'acheminement par voie ferrée.

Une situation qui, selon lui, se traduit par des "files d'attentes journalières" de camions voulant accéder au port ou sortir du port. Sans compter "le stationnement anarchique" de la plupart d'entre eux sur les voies publiques et leurs dépendances.

En outre, Aboubacar Sédikh Bèye note que l'état de la voirie est "très dégradé" et nécessite un "vaste programme de remise à niveau", tant en zone Nord qu'en zone Sud du port.

Et pour régler cette "anarchie" et améliorer la fluidité, le Directeur général estime que le port doit réhabiliter la voie ferrée dans l'enceinte du port, construire une plateforme à Diamniadio (Port sec) et construire une nouvelle voie ferrée entre la gare de Diamniadio et le port sec.

De l'avis d'Aboubacar Sédikh Bèye, le premier jalon de décongestion est la mise à la disposition des transporteurs du terrain de la Sonacos. Ce, pour libérer les chassis, diminuer les stationnements autour du port et augmenter la fluidité.

Le second jalon, quant à lui, consiste à identifier les "axes névralgiques" et procéder à des opérations de désencombrement afin de décongestionner l'espace portuaire, libérer les voies de circulation pour une "plus grande fluidité".


Auteur: Cheikhou Aïdara - Seneweb.com

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (10)


Anonyme Paye En Janvier, 2018 (20:24 PM) 0 FansN°: 1
NOUS DONNERONS CORPS A CETTE VISION ET RELEVERONS LES DEFIS AVEC VOUS . QUE DIEU NOUS ASSISTE DANS CETTE NOBLE MISSION.
Mais En Janvier, 2018 (09:52 AM) 0 FansN°: 1
je suis desole mais maky ne le laissera pas travailler,il fera face a toute sorte de pressions..deja les agents du ports remercies vont reintegrer la structure,alors que tout le monde avait applaudi ....
la tache sera difficile...
Anonyme En Janvier, 2018 (22:09 PM) 0 FansN°: 2
Macky ne va laisser aucun Dg travailler honnêtement. Le cas de l'ARMP qui est une autorité de régulation est là. Le corrompu Dg qui est toujours en place malgré la fin de son deuxième et dernier mandat il ya un an déjà.
Mom En Janvier, 2018 (22:56 PM) 0 FansN°: 3
UNE FEUILLE DE ROUTE BIEN FICELLEE,NOUS QUI SOMMES AUX ALENTOURS DU PORT,COMPRENONS CETTE SITUATION DE MANQUE DE FLUIDITE MARQUEE PAR LES STATIONNEMENTS DESOLANTS DES CAMIONNEURS,L'EMBOUTEAGE ASPHIXIANT ET LE RETARDS DES FLUX DE MOUVEMENT DES CAMIONS... MERCI DG ET BNNE CONTINUATION,ON A BESOIN DES GENS PRAGMATIQUES COMME VOUS.

Reply_author En Janvier, 2018 (23:36 PM) 0 FansN°: 1
une vision claire et limpide bonne chance
Anonyme En Janvier, 2018 (23:26 PM) 0 FansN°: 4
où sont les nihilistes, oiseaux de mauvaise augure et jaloux devant l'éternel ???

à l'image de l'auteur du post N°2

aythia, aythia, aythia....
Reply_author En Janvier, 2018 (10:48 AM) 0 FansN°: 1
ces maux énumérés ne datent pas d'aujourd'hui et pourtant louange avait été faite au dg sortant lorsqu'il faisait preuve de cécité stratégique et d'incompétence professionnelle.

alors ?
Anonyme En Janvier, 2018 (01:37 AM) 0 FansN°: 5
Macky korr Marieme Faye moo ko yorr
Anonyme En Janvier, 2018 (01:38 AM) 0 FansN°: 6
Avec Macky pour un Senegal emergent et qui gagne



Avec Marieme pour Servir le Senegal
L.s En Janvier, 2018 (07:40 AM) 0 FansN°: 7
Il est grand temps de vraiment prendre le taureau par les cornes et de régler cette situation du port. Mr le DG si vous visitez le port vous verrez que le port est extrêmement mal géré du point de vue de l'espace: tellement de zones mortes, de zones dormantes, des espaces anarchiquement occupés avec un manque de cohérence totale. Ce port il est très grand mais mal exploité si vous parvenez à rationaliser l'espace vous aurez gagné bcp d'hectares qui sont là en latence et je pense que ces zones auraient pu régler le problème de la congestion. Je me demande comment les directeurs successifs n'ont jamais pensé exploiter tout ce potentiel. Par exemple le Senegal a tout fait pour attirer les maliens mais vous verrez que leurs camions n'ont plus d'espace obligés qu'ils sont de longer les abords du cimetière de bel air où la route de l'arsenal car n'ayant aucune autre solution.
Anonyme En Janvier, 2018 (08:58 AM) 0 FansN°: 8
Travailler Plus et Parler Moins. On a nos yeux pour voir ce qui se fait de BON ou de MAUVAIS.
Anonyme En Janvier, 2018 (09:09 AM) 0 FansN°: 9
oui c'est ça arrêtez de parler et travailler, il y a de gros chantiers qui vous attendent, on attend de voir ce que vous allez faire car nous les acteurs sommes fatigués des promesses, nous voulons du concret. Nous perdons du temps et de l'argent et ceci comment à perdurer.
Iba En Janvier, 2018 (10:55 AM) 0 FansN°: 10
mettre la sécurité dans le port. Il y'a des voleurs à l'intérieur qui prennent les affaires des autres.



mettre la sécurité dans le port. Il y'a des voleurs à l'intérieur qui prennent les affaires des autres.



mettre la sécurité dans le port. Il y'a des voleurs à l'intérieur qui prennent les affaires des autres.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com