Yavuz Selim : Serigne Mbaye Thiam ne paie pas la scolarité de sa fille depuis trois ans

  • Source: : Seneweb.com | Le 12 septembre, 2017 à 11:09:18 | Lu 21027 fois | 107 Commentaires
content_image

Serigne Mbaye Thiam

Depuis trois ans, la fille du ministre de l’Éducation nationale étudie sans payer à Yavuz Selim. Elle est élève en classe de 4e B au collège Sultan. «L’enfant de Serigne Mbaye Thiam bénéficiait gratuitement de la scolarité», révèle Mamadou Kébé, président de l’Association des parents d’élèves du groupe Yavuz Selim. De l’avis de Kébé, le ministre «ne devait pas accepter une gratuité de la scolarité de sa fille pendant trois ans dans cet établissement qu’il veut sacrifier».

D’autant que, souligne-t-il, l’école lui avait juste fait un crédit. «On lui a demandé de payer selon sa disponibilité financière, il ne l’a pas fait pendant trois ans. C’est grave», s’exclame le président de l’Association des parents d’élèves de Yavuz Selim.


Auteur: Source : Enquête - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (47)


Anonyme En Septembre, 2017 (11:36 AM) 0 FansN°: 1
Cest grave!
Reply_author En Septembre, 2017 (12:05 PM) 0 FansN°: 1
merci tu m'as devancé
Reply_author En Septembre, 2017 (12:08 PM) 0 FansN°: 2
c'est pas grave c'est honteux
Reply_author En Septembre, 2017 (12:17 PM) 0 FansN°: 3
vous savez, dans les pays scandinaves, après une telle révélation soit le ministre démissionne soit il est viré. comme on est au sénégal, tout est permis. je ne sais pas ce qu'on a fait au bon dieu!!!!!
Neurone En Septembre, 2017 (12:22 PM) 0 FansN°: 4
ça sent une campagne de cabale contre s m thiam....!
Reply_author En Septembre, 2017 (12:23 PM) 0 FansN°: 5
c'est faux. il y'a beaucoup d’élèves qui étudient sans payer à yavuz selim. il y'a même des élèves en plus d'étudier gratuitement bénéficient d'une bourse versée.
Reply_author En Septembre, 2017 (12:34 PM) 0 FansN°: 6
c'est honteux, badolo rek
Reply_author En Septembre, 2017 (12:52 PM) 0 FansN°: 7
cest pas grave car cette école fait le tour des écoles de dakar pour récupérer les meilleurs éléves sans payer avec une bourse offerte. kil ne nous tempanise pas avec la morale alors quil nen détienne pas
Reply_author En Septembre, 2017 (13:09 PM) 0 FansN°: 8
normalement ce monsieur thiam devrait démissionner, dans un pays qui se respecte.
accepter des faveurs de ceux qu’on doit contrôler est un acte très grave .
cela montre que serigne mbaye thiam n’est pas très intelligent car ce genre de privilèges est toujours utilisé contre le bénéficiaire en cas de pépins.
un responsable doit éviter de recevoir des privilèges, surtout de la part de ceux qui peuvent avoir besoin de ses services.
Reply_author En Septembre, 2017 (13:55 PM) 0 FansN°: 9
tout à fait! on prend maintenant pourquoi les enseignants se plaignent de leur traitement.
Reply_author En Septembre, 2017 (16:43 PM) 0 FansN°: 10
et dire que c'est ce ministre là qui a à charge l'éducation de nos enfants. lui même serigne mbaye thiam ne croit pas en l'école publique tant il l'a sabotée qu'il ne souhaite même pas que sa fille y soit inscrite. on devrait faire voter une loi à l'assemblée qui oblige ceux qui gèrent nos ressources à inscrire leurs propres enfants dans nos établissements publics ' écoled primaires, collèges , lycées et universités. le faisant, sachant que leurs enfants étudient dans ces établissements,, ils se battraient pour que ça marche. et pour cela, il faut commencer par le chef de l'etat. il faut arrêter cette théorie qui consiste à faire crpire que l'école publique est faite pour les badola
Reply_author En Septembre, 2017 (20:59 PM) 0 FansN°: 11
en europe (sauf en france) et en amérique ce sont les hommes valeureux, exemplaires qui font de la politique. au sénégal ce sont les moins que rien, les plus indignes qui font de la politique. voilà pourquoi nos pays s'appauvrissent et donnent l'impression de marcher sur la tête. chez nous, tout est à l'envers. croyez vous qu'on va se développer en faisant le contraire de ce que font les plus développés.
Reply_author En Septembre, 2017 (21:38 PM) 0 FansN°: 12
non ce n'est pas plus grave que de faire ce favoritisme au ministre et à sa fille. pourquoi ne l'ont-ils pas fait pour tout le monde. il fallait être rigoureux au départ et ne pas admettre à ce ministre hypocrite ce que vous refusez aux enfants des pauvres. vous avez fait du trafic d'influence et c'est triste et honteux.
Reply_author En Septembre, 2017 (21:40 PM) 0 FansN°: 13
li meunoul nék deug.... ou sont les preuves ni amena khalisse+ té meunako faye, walla ki gnouy wakh domame la vraiment?
Mocanada En Septembre, 2017 (00:45 AM) 0 FansN°: 14
just greed! dead wrong! shame on you
Djirro Fookhaleh Sathia Rekk En Septembre, 2017 (01:16 AM) 0 FansN°: 15
une forme de corruption

tous pareil - nos didirgeants politiques - gouvernnementaux - justice - parlement ect...

ils n'ont jamais assez

leur religion c'est:

encore plus - je profite - indemnites - missions redondants - gres a gres - surfacturation - nepotisme - traffic d'indffluence - abus de pouvoir - 10 pourcent de marche - traffic de bon d'essence - au lieu de descente ssur le terrain - reforme des biens de l'etat au franc symbolique

gourmands - gourmands - gourmant

politique pour eux = voie d'enrichississement

hier on entendait youssou toure s'exprimer en ces termes:
" man dama sour dembeh - tey dikkoul - maan ay lekk ganaar aak ay poste you aam avantages - ay ministre - mann dama souroon dembeuh ect...

mais bizzare il assimile leur exercice en opportunite pour s'enrichir - meme dans leur language le vocable maaan dama sourone dembeuh ectt....

diaspora
Deug Deug En Septembre, 2017 (19:42 PM) 0 FansN°: 16
votre raisonnement ne tient pas la route m kébé. où se trouve le lien entre la fermeture des écoles yavuz selim et l'exonération des frais de scolarité de la fille du ministre ? en plus, cette exonération a été accordée sa fille par l'école à cause de ses excellents résultats au concours d'entrée. et ses frais de scolarités excluent les frais d'inscription.

concernant la fermeture des établissements vous étiez bien avertis qu'il y a 6 écoles dont les autorisations sont en cours d'instructions. comme le ministre l'a éclairci, "pendant les vacances scolaires, tous les parents d’élèves avaient les moyens de prendre les dispositions pour assurer les continuité de l’éducation de leurs enfants". alors prenez les dispositions adéquates pendant qu'il est temps.

[si c'etait vrai] vous affirmez que cette fameuse "gratuité des frais scolaires" a duré 3 ans, où étiez pendant les années passées pour rapporter cette situation qui vous semble soudainement injuste ? si "cette relation de confiance est fondée uniquement sur la qualité des enseignements que reçoivent vos enfants " alors limiter votre discours au ministre sans citer les membres de sa famille. cette article est d'une bassesse décevante et ne fait qu'exposer notre mentalité ; on ne dénonce les injustices que l'on subi que lorsque cela ne nous arrange plus.

la faute n'est pas aux lecteurs ou à ceux qui commentent ; akh bi yeup "journalistes" yi nioko mom. notre pays mérite mieux.

wa salam.
Indignees En Septembre, 2017 (11:37 AM) 0 FansN°: 2
Si son engagement pour la défense des droits d'accès à l'éducation des enfants vaut ce qu'il défend aujourd'hui, il ne mérite pas ce ministère du Sénégal. Il cherche des actions dans cet établissement donc Madiambale doit chercher une réponse ferme ou une réponse conciliante. On veut juste que les droits de nos enfants soient protégés.
Traitement De Choc En Septembre, 2017 (16:33 PM) 0 FansN°: 1
1/quand les enseignants du public passent tout leur temps à aller en grève tout en respectant leurs horaires dans les écoles privées ….
2/quand le ministre de l’éducation nationale inscrit ses enfants dans les écoles privées…
alors…l’école public ne peut que mourir de sa belle mort car les acteurs s’en-foutent-éperdument !

1/quand toutes les autorités politiques de ce pays se soignent eux et leurs familles à l’étranger…
2/quand les médecins privilégient leurs « kharmatts » dans le privé au détriment du public…
alors…la santé publique ne peut que mourir de sa belle mort car les acteurs s’en-foutent-éperdument !
solution :
1/faire inscrire dans la loi l’interdiction, sous peine d’emprisonnement et de destitution, au président de la république, aux ministres, aux directeurs d’hôpitaux de se soigner ou de faire soigner leurs familles à l’étranger ;
2/interdire aux médecins fonctionnaire, sous peine d’emprisonnement et de destitution, de faire du « kharmatt » (en augmentant leurs salaires)
3/ interdire aux autorités politiques de ce pays de faire inscrire leurs enfants à l’étranger, sous peine d’emprisonnement et de destitution, si la filière concernée existe au sénégal ;
4/interdire particulièrement au ministre de l’éducation nationale d’inscrire ses enfants dans le privé, même au sénégal ;
5/radier et emprisonner tous les enseignants qui font du « kharmatt » car ils sacrifient volontairement l’école public pour favoriser l’école privée et se remplir les poches (cercle vicieux).

ces mesures sont nécessaires car nos hommes politiques ne pensent qu’à leur bien-être et à celui de leurs familles. ils se foutent éperdument du peuple qui, pourtant, trime dur et leur permet , par ses impôts, de mener un train de vie de nabab ( « ragognou badolo moy siim tiéréy bour », dit-on chez nous…).
donc la meilleure façon de les amener à s’occuper de nous, c’est de leur faire, par la force, vivre la même chose que nous. si ces mesures sont prises sérieusement, je vous garantit que nous aurions les meilleurs système et santé et d’éducation de la planète !
Reply_author En Septembre, 2017 (18:13 PM) 0 FansN°: 1
la question que je te pose est pourquoi les médecins, les enseignants font du xarmat. pourquoi ne se reposent ils pas?
Anonyme En Septembre, 2017 (11:39 AM) 0 FansN°: 3
En plus c est un voleur!!!!! nono non non....quel honte la grande gueule!!!!!
Anonyme En Septembre, 2017 (11:40 AM) 0 FansN°: 4
Ce président des parents d'élèves ne mérite pas son poste, en aucun cas il ne devait mêler la fille du ministre dans cette histoire et il devait souffrir de taire cette information
Reply_author En Septembre, 2017 (12:37 PM) 0 FansN°: 1
la fille doit être protégée, elle n'a rien fait. ce président des parents d'élèves manque de tact et risque de faire mal à une fille innocente qui n'est coupable que parce que son père est ministre... c'est vraiment méchant !
Eclairage??? En Septembre, 2017 (11:45 AM) 0 FansN°: 5
Comment Yavuz Selim a osé vendre 64% des actions d'une affaire en contentieux???

Quels hommes d'affaires sérieux ont pris ce risque insensé???
Anonyme En Septembre, 2017 (11:46 AM) 0 FansN°: 6
Cela n'a rien à voir avec le probleme statutaire de cette ecole, ne deplacons pas le probleme , ce n'est pas honnete de personnaliser le contentieux , le rapport entre Serigne Mbaye Thiam en tant que parent d'eleve et cette ecole ne nous regarde pas .
Reply_author En Septembre, 2017 (11:56 AM) 0 FansN°: 1
ce n'est pas serigne mbaye thiam parent qu'on critique. en tant que ministre de la republique avec un salaire plus que eleve, il ne doit pas accepter de don ou cadeau car il y a risque de conflit d'interet.
c'est hoonteux d es apart
Reply_author En Septembre, 2017 (13:55 PM) 0 FansN°: 2
si serigne mbaye thiam n'était pas ministre de l'éducation, aurait-on accepté son enfant gratuitement dans cette école? et en contrepartie de quoi? serigne mbaye thiam a t-il eu à être complaisant envers cette école en sa qualité de ministre de l'éducation nationale ? toutes questions qui mérite d'être élucidées
Anonyme En Septembre, 2017 (11:49 AM) 0 FansN°: 7
C'est un mauvais parent d'eleve. Il doit explorer d'autres voies pour régler ce differend avec le ministre.

Anonyme En Septembre, 2017 (11:51 AM) 0 FansN°: 8
Pourquoi les sénégalais font toujours le médecin après la mort. Vous étiez complice alors !!!!
Anonymacky En Septembre, 2017 (11:52 AM) 0 FansN°: 9
S'il avait fait cette déclaration il y a une semaine, Sérigne Mbaye Thiam serait limogé durant le récent remaniement.
Anonyme En Septembre, 2017 (11:54 AM) 0 FansN°: 10
Yawuz selim a toujours été une arnaque. Au Sénégal tout se négocie même avec les examens. Surtout pour une structure qui génère des sous. L'autre stratégie aller pêcher les bons élèves des autres écoles et les admettre sans bourse délier du moins pour une a deux ans et la moisson sera bonne. Malgré tout se tintamarre dans les bons concours c'est généralement les élèves du public qui réussissent. L'arnaque du privé permet juste aux parents rêveurs de se convaincre quils doivent envoyé leurs enfants à l'étranger.
Anonyme En Septembre, 2017 (12:06 PM) 0 FansN°: 11
OOOH la la quel conflit d interet...........
Anonyme En Septembre, 2017 (12:17 PM) 0 FansN°: 12
Anonyme En Septembre, 2017 (12:22 PM) 0 FansN°: 13
La direction de l'école a aussi fait preuve de complaisance en ne réclamant pas son dû pendant 3 ans. Procèd -t-elle de la même manière avec les retards de paiement des autres élèves dont les pères n’occupent pas de telles postes,
Anonyme En Septembre, 2017 (12:30 PM) 0 FansN°: 14
"On lui avait fait crédit" et "il ne devait pas accepter la gratuité", c'est quoi cette confusion dans les propos de ce bonhomme... De très basses calomnies, sur lesquelles se jettent des gens qui ont enfin, enfin, une illusion de pou sur sa tête...
Reply_author En Septembre, 2017 (12:46 PM) 0 FansN°: 1
on lui a demandé de payer selon sa disponibilité financière, il ne l’a pas fait pendant trois ans.
Anonyme En Septembre, 2017 (12:30 PM) 0 FansN°: 15
Mon enfant est à Yavuz Selim mais ne paye pas. Il faisait partie des premiers aux tests d'entrée et Yavuz Selim ne fait pas payer les premiers aux tests d'entrée. Seneweb doit vérifier d'abord cela avant d'écrire. Si la fille du minnistre est une brillante élève, pourquoi elle n'en beficierait pas. Ce serait injuste pour elle.
Reply_author En Septembre, 2017 (13:17 PM) 0 FansN°: 1
est-ce qu'on lui aurait demandé dans ce cas de payer selon "sa disponibilité financière"? ta fille est certes brillante mais elle ne le tient pas de toi, rassure toi.
Justice  En Septembre, 2017 (23:09 PM) 0 FansN°: 2
désolé mon cher la fille de serigne mbaye n'était pas boursière comme votre enfant
Justice En Septembre, 2017 (19:16 PM) 0 FansN°: 1
désolé "justice", sa fille a belle est bien bénéficier d'une exonération à cause de ses brillants résultats aux concours d'entrée de l'école ????. cette article est d'une bassesse décevante. je ne blâme pas les gens qui croient en ces mauvaises information mais ces "journalistes". notre pays mérite beaucoup mieux.
Anonymous Boy En Septembre, 2017 (12:34 PM) 0 FansN°: 16
Honteux pour un ministre de la république,quelle qu'en puisse etre la raison il ne devait pas laccepter,en fait encore sont mm pas intelligents ces faveurs ne sont jamais gratuite c juste pr mieux vous ferrer, le parent d'élève qui parle itou c le prototype du sénégalais tant que ses intérêts sont saufs ils se terrent et était fait profil bas,vous auriez du dénoncer cela depuis mathusalem
Anonyme En Septembre, 2017 (12:42 PM) 0 FansN°: 17
pas la faute à serigne mbaye thiam, mais plutôt à la tutelle de l'école.arreter ces information insenséees
Reply_author En Septembre, 2017 (13:03 PM) 0 FansN°: 1
serigne mbaye thiam a aidé ton frere pour qu il aille etudier au canada en ce moment tu etais dans la galére.opposant ta place est en prison voleur
Anonymile En Septembre, 2017 (12:56 PM) 0 FansN°: 18
il doit demissioner
Toute Honte Bue En Septembre, 2017 (13:07 PM) 0 FansN°: 19
SURPRISE SURPRISE la honte a doublé la mise

MBAYE+THIAM...marrant tout est il dit dans les patronymes ?



Ce pauvre individu devrait raser les murs..

Le français a une très belle expression : "toute honte bue"





Moralité, les cafards n'ont honte de rien..
Anonyme En Septembre, 2017 (13:13 PM) 0 FansN°: 20
Les questions que je me pose sont les suivantes :



Doit-on faire confiance en un système éducatif en lequel même notre Ministre de l'Éducation n'a pas confiance puisqu'il n'y met pas son propre enfant ?



Un Ministre de l'Éducation doit-il entamer des négociations avec les syndicats de l'enseignement alors même que, quelle qu’en soit leur issue, son enfant n'en souffrira pas ?



La question est valable dans le cas du Ministre mais également dans le cas du syndicaliste.



Reply_author En Septembre, 2017 (16:44 PM) 0 FansN°: 1
vous posez les bonnes questions! l'intransigeance de serigne mbaye thiam et la radicalisation des enseignants ne s'expliquent-elles pas par le fait que tout ce beau monde ne se sente pas directement concerné par la déchéance de l'école publique?
Anonyme En Septembre, 2017 (13:18 PM) 0 FansN°: 21
DANS UN PAYS CIVILISE; CECI EST UN MOTIF DE DEMISSION. RAPIDEMENT. TIOTOU NDEYI SERIGNE MBAYE THIAM.
Mouride En Septembre, 2017 (13:29 PM) 0 FansN°: 22
Dans la plupart des (bonnes) écoles sénégalaises, il y a des quotas pour les personnes influentes du pays (très hauts fonctionnaires, ministres, DG, ...)



Allez vous renseigner, vous tomberez des nues ; mais c'est la vie.



Battez vous chers compatriotes (Sénégal bi ci souf disait Gaston) pour votre réussite, c'est mieux que de se prendre la tète pour des détails.



Le fait que la fille d'un ministre ne paie pas les frais de scolarité dans une école privée a une dimension vraiment très négligeable, comparé au chemin à parcourir pour arriver au sommet.



Merci
Reply_author En Septembre, 2017 (16:41 PM) 0 FansN°: 1
et pourtant, pratiquement aucun de ces « gros bonnets » ne doit sa réussite scolaire à l’école privée ! tous sont des « doomou badoolos » qui sont passés par l’école publique pour réussir leurs études !
ma conviction c’est que c’est de l’arrivisme tout simplement. on veut montrer qu’on a réussi et on case son enfant dans des écoles privées chères, pour la frime.
pendant ce temps, les doomou badoolos qui sont dans l’école publique réussiront et deviendront les boss de demain ! et les « gosse de riches » d’aujourd’hui, cancrifiés par ces écoles chères et la frime jet-setteuse qui va avec, se casseront les dents et deviendront les gueux de demain !
mais rebelotte : les enfants des premiers retourneront à l’école privée et ceux des seconds à l’école public et vous connaissez la suite…
l’histoie se répète toujours !
Anonyme En Septembre, 2017 (13:31 PM) 0 FansN°: 23
NÉGATIF VOUS SORTEZ CELA UJOURDUI CAR LE MINISTRE. EU LE COURAGE DE DIRE A LA TÉLÉ QUE YAVUZ SELIM EST DÉFINITIVEMENT FERMÉ . POUR QUOI VOUS NE L'AVEZ PAS SIGNALÉ AVANT ? Circulez ..
Anonyme En Septembre, 2017 (14:22 PM) 0 FansN°: 24
leurs enfants sont dans le privé, public pour les baadolos
Anonyme En Septembre, 2017 (14:35 PM) 0 FansN°: 25
je ne comprends plus notre Sénégal : comment quelqu'un qui a ses facultés .. peut défendre un Ministre qui attend le jour de la rentrée pour annoncer que l'école Yavuz Selim n'est pas agrée ?



je suis vraiment désolé, mais si vous voulez vraiment une révolution .. continuez à toucher aux enfants d'autrui ..

dans ce putain de pays, il faut être fils de .. neveu de .. connaitre Monsieur .. pour trouver du boulot.

les écoles publiques ne valent rien du tout : faites un sondage, vous verrez que les fils de tous ceux qui nous dirigent ne sont pas dans les écoles publiques.. et ce sont leurs enfants qui ont les bourses aussi



de grace, arrested de foutre le bordel pour les pauvres gorgorlou qui gagnent de façon légale de maigres salaires et qui se serrent la ceinture pour payer les frais de scolarité de leurs enfants ... laisser au moins une petite chance pour leurs enfants ..





Reply_author En Septembre, 2017 (20:26 PM) 0 FansN°: 1
ie contentieux était déjà là depuis des mois cher monsieur. c'est yavuz selim qui fait du forcing. la décision du gouvernement sur l'affaire de cette école a été très claire dès le départ. renseignez-vous un peu plus comme j'ai eu à le faire. cette histoire de madiambal pca avec des partenaires français (en réalité des turcs) est de la haute voltige. ce type réduit la crédibilité de ces gens à zéro. ils ont monté le mauvais cheval et s'en rendront compte au bout de l'affaire. ils ont intenté un procès contre l'etat qu'ils se préparent à un autre contre mr madiambal. leur "diamb" n'a pas pris.
Anonyme Mane En Septembre, 2017 (15:00 PM) 0 FansN°: 26
 :bindeu: grawoul ecolou nada la
M En Septembre, 2017 (15:07 PM) 0 FansN°: 27
Plus rien ne m'étonne dans ce pays de crevards et d'arrivistes.
Radar En Septembre, 2017 (15:14 PM) 0 FansN°: 28
Nit kou lèye woutt ; djém djém diotoula ; di na séétt ki la gueuneu diégué ba yakhal la....



La guerre entre le Ministre de l' Education Nationale et les parents d'élèves de Yavuz SELIM appuyés par la Direction de l'école est déclarée.

Tous les coups sont permis.

Le Ministre lui même, lui aussi va devoir inscrire sa fille dans une autre école.



La facture de scolarité est tirée par la Direction de l'école et présentée pour paiement aux parents. Soyons objectifs. Si la Direction de l'école a des impayés concernant la fille du Ministre, elle n'a qu'à les réclamer. Cela ne concerne en rien l'association des parents d'élèves.
Reply_author En Septembre, 2017 (16:58 PM) 0 FansN°: 1
bouki sou dabéé wakhabaané, si dokhine bi la !
si ce ministre avait un minimum de sens de l’éthique, il n’allait jamais permettre que sa fille soit dans une école privée (donc payante) …gratuitement , alors qu’en tant que responsable de l’éducation nationale, le contrôle des écoles privées lui incombe.
il y’a dans cette affaire un conflit d’intérêt inacceptable !
et, faut-il le rappeler, serigne mbaye thiam ne s’est mis à dos cette école qu’à son corps défendant !
car, les déboires de yawuz sélim sont nés du putch manqué en turquie. donc serigne mbaye thiam ne peut qu’avoir cette posture (certainement voulu par macky pour des raisons diplomatiques) ! l’aurait-il eue sinon, compte tenu du service que lui a rendu yawuz sélim en enseignant sa fille gratuitement ? je n’en suis pas sûr ! s’est –il déjà montré « généreux « sur le plan administratif pour yawuz sélim, en contrepartie de la gratuité des études de sa fille ?
dans un pays sérieux, toutes ces choses devraient être élucidées !
moi je dis qu’il est bon que les pourris se chamaillent ! ça permet au peuple de savoir comment il est spolié ! c’est la même chose que dans l’affaire khalifa sall. si khalifa n’était pas l’adversaire politique de macky, jamais on n’aurait su qu’une somme de 30 millions entrait mensuellement dans sa poche grâce à de fausses factures.
et combien de ministres bénéficient de privilèges semblables dans les domaines relevant de leurs responsabilités ?
Anonyme En Septembre, 2017 (16:13 PM) 0 FansN°: 29
comme aliou cissé on ne démissionne jamais au Sénégal
Anonyme En Septembre, 2017 (16:24 PM) 0 FansN°: 30
C est comme ca que les choses marchent au Senegal: a tous les niveaux sans exceptions.

Cest dommage.
Anonyme En Septembre, 2017 (16:28 PM) 0 FansN°: 31
Seneweb se paie le droit de faire de la censure en effacant tout simplement les commentaires qui peuvent déranger le pouvoir ou certains groupe de pression. Honteux
Jean Bernard Diatta En Septembre, 2017 (16:44 PM) 0 FansN°: 32
Nous, Jeunes du département de Oussouye constatons que Son Excellence Monsieur Macky Sall et son gouvernement veulent faire moins que leurs prédécesseurs dans notre département.

Les seules oubliées des gouvernements de Son Excellence Monsieur Macky Sall, demeurent les populations du Kassa car:



- Elu depuis 2012, le Président de la République Macky Sall, malgré ses séjours en Casamance, n’a jamais jugé utile de se rendre à Oussouye ne se reste que pour remercier les populations du Kassa.



- D’ailleurs, à l’exception de Abdoul Mbaye ex-premier ministre, venu à inaugurer le port de Carabane, aucun des premiers ministres a l’instar de notre Président ne s’est pas préoccuper de venir constater et parler avec nos populations. Même la situation catastrophique du tourisme au Cap Skirring n’a pas pu les motiver.



- Avec ce quatrième gouvernement sous l’ère Macky Sall, nous venons de constater, encore une fois, la consécration du manque de reconnaissance réelle de notre département de ses cadres et responsables.



- Aucune audience n’a pas été enregistrée en faveur de nos responsables et jeunes y compris notre coordonnateur.



- Depuis 2012, en effet, nous n’avons noté, à Oussouye, aucune nomination digne de son nom.



Oussouye est le seul département de la région de Ziguinchor voire du Sénégal, à ne jamais être promu à des postes de responsabilité : ni ministres, ni Directeurs Généraux, ni chargés de missions.



Fort d’un tel constat, nous osons interpeler la direction de notre parti sur les points suivants :



- Oussouye est-il un département à part entière ou une succursale d’un autre département qui, donc, parle au nom de Oussouye ?



- Macky Sall a – t – il choisi de faire moins que ses prédécesseurs en terme de nominations et de capacitations de ses responsables et cadres du département de Oussouye ?



- En d’autres termes, Oussouye ne conte – t – il pas sur son dispositif électoral de 2019 en raison de sa petitesse ?



Si tel n'est pas le cas, alors nous attendons notre portefeuille ministériel et nos Directeurs Généraux dignes de leurs noms.



OUSSOUYE RECLAME SON MINISTERE



.
Anonyme En Septembre, 2017 (16:57 PM) 0 FansN°: 33
C'est plus que grave .Si c'est vrai le PR doit le démettre de ses fonctions .Même si l'école lui avait dit de ne pas payer , par honneur et dignité , il se doit de payer , vu sa position au niveau de l'Etat et il n'est pas dans le besoin
Merci En Septembre, 2017 (17:31 PM) 0 FansN°: 34
Mes chers concitoyens



malgré les scandales PETROTIM, BIGTOGO et quelques autres,

la petite enveloppe à la fondation de qui vous savez : vous avez validé le référendum.



Vous m'avez encore félicité avec les législatives,

alors si je vous adorez que je vous la mette PROFOND avec la Caisse des dépôts

le fiasco de la radiothérapie, les clowns que j'embastille à tour de bras,

je vous remercie par avance pour les prochaines présidentielles...



QUI SUIS JE?

Bigtogo En Septembre, 2017 (17:41 PM) 0 FansN°: 35
Cité par Adama Bictogo comme un acteur central dans les relations entre la société Snedaï et l’État du Sénégal, l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye a tenu à faire quelques précisions. Dans un communiqué envoyé à L’Observateur où l’homme d’affaires ivoirien avait tenu les propos en question, le leader de l’Alliance pour la citoyenneté et le travail (ACT) indique que son rôle se limitait à assurer le suivi d'une directive du chef de l’État.

Après la décision du Président Macky Sall d’instaurer le système des visas biométriques, l'ancien banquier dit avoir convoqué une réunion interministérielle à l’issue de laquelle la proposition d’un tarif de 625 francs CFA a été faite. « Ces propositions furent présentées à l’Autorité, sans suite », révèle Abdoul Mbaye. Le tarif finalement retenu sera de plus de 30 000 francs CFA, selon l’ancien chef du gouvernement.

Qui ajoute que lorsqu’on lui a présenté pour signature un document qui dispensait Bictogo du versement de la part de l’État pour chaque visa délivré (50%), il a réclamé les détails du contrat « au ministre initiateur ». Il ne recevra pas de réponse. Il sera limogé juste après. Abdoul Mbaye n’a pas manqué de rappeler dans son communiqué que le contrat de concession entre l’État du Sénégal et Bictogo a été signé « sans avoir reçu au préalable l’approbation du Premier ministre »
Cfa En Septembre, 2017 (17:45 PM) 0 FansN°: 36
Ninsao Gnofam, le controversé et arrogant ministre des Infrastructures et des Transports, acculé par l’opinion, s’est invité sur un média de la place, pour tenter une fois encore de berner l’opinion. Lancés en 2014, les travaux de construction de la route Lomé-Vogan-Anfoin longue de 61 km, sont au cœur, depuis 3 ans, d’un scandale jamais connu au Togo.

Tout est parti des révélations des confrères «Le Rendez-vous» et «Liberté» qui ont évoqué, dans un dossier, un détournement de 10 milliards F CFA. Très rapidement, les deux confrères sont assignés en justice par le ministre de l’Économie et des Finances d’alors, Adji Otèth Ayassor et Ninsao Gnofam, pour diffamation. Les journalistes sont harcelés, traînés pendant des jours dans les couloirs de la DCPJ (Direction Centrale de la Police Judiciaire) et les couloirs de la justice.



Ces intimidations, loin d’éteindre ce scandale, n’ont fait qu’encourager l’opinion à y voir clair surtout que le chantier était carrément abandonné par l’entreprise en charge des travaux, CECO BTP malgré le déblocage de 26 milliards F CFA sur les 36 milliards au total.



Invité à des questions orales à l’Assemblée nationale, Ninsao Gnofam a déclaré, devant des députés sidérés, que cette entreprise avait utilisé une partie des fonds en question pour acheter des engins, et de promettre que la route sera livrée avant la fin de l’année 2016. Passé cet exercice, rien n’a bougé sur le terrain et CECO BTP s’est aussi murée dans un silence jusqu’à ce jour.



Le 20 décembre 2016, ce fut au tour du Premier ministre, Selom Komi Klassou, de se rendre sur le chantier pour promettre la reprise des travaux par une entreprise chinoise, notamment China Road and Bridge Corporation. « Le chef de l’Etat a procédé depuis plusieurs mois au lancement des travaux de la construction de cette route (Lomé-Vogan-Anfoin, Ndlr). Malheureusement, les travaux ont été arrêtés, pénalisant beaucoup les usagers. Nos populations ont souffert et continuent de souffrir de l’état actuel de la route. Aujourd’hui, c’est une entreprise chinoise, qui a fait ses preuves dans notre pays, qui a repris l’aménagement de la route confié au départ à une autre entreprise, pour une durée de 30 mois », avait déclaré le Premier ministre, et d’ajouter : « Cette route relie des zones avec beaucoup de ressources agricoles et minières. Le souci du chef de l’Etat est que cette route soit aménagée dans les normes requises. Nous encourageons à cet effet l’entreprise chinoise, mais aussi et surtout le bureau de contrôle, qui doit jouer sa partition. Car il y aura des comptes à rendre s’il y a défaillance notoire dans l’exécution de ces travaux ».



Plus de sept (7) mois après cette nouvelle promesse du Premier ministre, rien n’a bougé sur le terrain.



Selon des sources bien introduites, les Chinois et l’État togolais n’arrivaient pas à accorder leurs violons sur les modalités du nouveau financement, étant donné que les 26 milliards F CFA précédemment décaissés sur les 36 milliards prévus ont disparu dans la nature. Acculé tous les jours par la presse, les riverains, les associations de la société civile dont le mouvement Nubueké qui a organisé un jogging pour dénoncer l’abandon du chantier, le ministre Ninsao Gnofam s’est précipité de publier un communiqué bidon le 4 juillet dernier annonçant la reprise des travaux le lendemain. Quelques jours après ce communiqué, les travaux peinaient à reprendre.



Le ministre des Infrastructures et des Transports n’est pas un homme qui abandonne, surtout en matière de promesses non tenues. Alors il s’est invité sur une radio de la place pour donner des explications sur le chantier et les modalités de la reprise, de même que le nouveau coût, il n’a pas hésité, dans son arrogance habituelle, à renvoyer l’accusation de détournement dans le camp de ses détracteurs. Au cours de cette sortie, on apprend finalement que la nouvelle reprise des travaux coûtera 31 milliards de francs cfa. Ninsao Gnofam ne précise d’ailleurs pas la source de financement. Pour un chantier de 61 km facturé au départ à 36 milliards, ce qui s’apparentait déjà à une surfacturation, selon les spécialistes, on passe donc à 57 milliards de francs cfa.



Du simple au double, sans qu’aucune responsabilité ne soit située; pire, le ministre au cœur de ce scandale continue de multiplier les déclarations méprisantes sur fond d’ironie envers l’opinion. Si le très controversé préposé au gouvernement continue de se comporter de la sorte et est toujours au gouvernement malgré ce scandale, c’est sûr et certain que ceux qui devraient le sanctionner, sont aussi mouillés dans cette histoire.



Le scandale qui entoure cette route Lomé-Vogan-Anfoin sera toujours d’actualité et symbolisera l’impunité qui caractérise la gestion de Faure Gnassingbé depuis 12 ans où les milliardaires sont sortis de terre comme des fleurs.
Anonyme En Septembre, 2017 (18:16 PM) 0 FansN°: 37
C'est une tentative de corruption qui ne dit pas son nom parce que c'est un avantage indu fait à un ministre qui a la tutelle de l'établissement. Le ministre apparemment s'en fout puisqu'il a fermé l'établissement. Ils espéraient sûrement un retour d'ascenseur en cas de pépin.
Anonyme En Septembre, 2017 (19:02 PM) 0 FansN°: 38
Et c'est seulement maintenant que tu en parles ? Et toi?combien d'années tes enfants sont restés sans payer?Tous pareil.
Anonyme En Septembre, 2017 (19:07 PM) 0 FansN°: 39
Monsieur Kébé sait très bien que si la fille de Serigne Maye Thiam ne paye pas, c'est qu'elle a réussi au concours avec de très bonnes notes et qu'elle a pu ainsi bénéficier d'une bourse comme beaucoup d'autres filles brillantes avant et après elle.

Quant à moi, la question que je me pose, elle est celle-ci: comment un parent d'élève peut concevoir de chercher à salir une fille, une élève et à l'humilier au plus profond de son être (ton père, quand bien même il est ministre ne paye pas ta scolarité)..

M. Kébé, il faut être d'une grand bassesse morale pour se conduire ainsi; même si on est dans le désarroi, l'indignité a des limites...
Radar En Septembre, 2017 (07:31 AM) 0 FansN°: 1
merci.
oui, il sait très bien qu'il y'a des enfants brillants qui ne paient pas les frais de scolarité. ce scoop a déjà produit son effet. le mal est fait. il suffit de voir les posts. dans tout le pays on va parler de ce non évènement ou intox.

au sénégal, des gens malhonnêtes ont toujours cette phrase assassine, cette nouvelle fausse évidemment pour tromper, faire douter ou empêcher quelqu'un d'avoir la promotion qu'il mérite ou l'estime du chef de l'etat ou du dg. c'est de la lâcheté.
Anonyme En Septembre, 2017 (20:16 PM) 0 FansN°: 40
ainsi ses enfants auront gratuitement toutes les epreuves des examens!? pquoi punir aussi des fautifs des fuites? :interrogation: 
Anonyme En Septembre, 2017 (20:51 PM) 0 FansN°: 41
il a use de son pouvoir de ministre de l'education nationale

Luc En Septembre, 2017 (21:40 PM) 0 FansN°: 42
En vertu de quoi ce ministre devrait-il être exonéré du paiement des frais de scolarité de sa fille alors que les autres parents d'élèves ne bénéficient pas de ce même privilège ?



Les éclairages apportés justifient cette dispense de paiement par les brillants résultats scolaires enregistrés par la fille de Monsieur le Ministre. À partir de ce moment a-t-on besoin donc de fixer un moratoire pour des frais de scolarité sensés être pris en charge par l'institution scolaire.



Au delà même de cette "faveur" accordée aux meilleurs élèves et à supposer que la fille de ce responsable en fasse partie de par ses mérites, le meilleur exemple à donner aurait été pour Mr le Ministre de renoncer volontairement à un tel avantage et de proposer à l'école de l'attribuer à un ou une autre élève dont les parents ont de faibles revenus.

Lorsqu'on est prompt à chasser et faire la guerre à certaines pratiques illicites tout à fait répréhensibles (si elles sont avérées) , on doit se tenir à l'écart de tout ce qui pourrait être compromettant ou être assimilé à des conflits d'intérêts
A Luc En Septembre, 2017 (19:30 PM) 0 FansN°: 1
renoncer volontairement alors que cette exonération a été méritée par les efforts, les résultats de l'enfant est insensée et ça ressemblerait même à de la corruption si il acceptait de les payer ... alors éviter ces commentaires

cette article est d'une bassesse décevante. je ne blâme pas les gens qui croient en ces mauvaises informations mais ces "journalistes". notre pays mérite beaucoup mieux.
Luc En Septembre, 2017 (21:31 PM) 0 FansN°: 1
cher ami, si j'ai mon opinion à exprimer sur ce sujet, je n'ai pas besoin d'attendre ton autorisation. je ne pense pas à mon avis que tu aies sorti une argumentation convaincante pour que je retire mespropos.
Anonyme En Septembre, 2017 (22:20 PM) 0 FansN°: 43
C EST TOUT SIMPLEMENT HONTEUX





CELA N A RIEN À VOIR AVEC LE PROBLÈME ACTUEL



C EST CE MINISTRE QUI N AURAIT JAMAIS DÛ ACCEPTER D ÊTRE EXONÉRÉ



QUESTION D ÉTHIQUE ET DE DIGNITÉ



MAIS AVEC MAKY SALL IL NE FAUT S ÉTONNER DE RIEN
Anonyme En Septembre, 2017 (05:50 AM) 0 FansN°: 44
BANDE DE SALAUDS VOUS NE DEVEZ VOUS EN PRENDRE QU'A VOUS MÊME; APPAREMMENT LE MINISTRE N'AVAIT RIEN DEMANDE!



UNE FAMILLE SIMPLE AURAIT VU SON REJETON A LA PORTE ESPECE DE FUMIER CE KEBE



 :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang: 
Anonyme En Septembre, 2017 (07:07 AM) 0 FansN°: 45
Honte pour ces hommes sans valeur qui changent au gré du vent et de leurs intérêts!!!!
Anonyme En Septembre, 2017 (10:31 AM) 0 FansN°: 46
Alors le ministre vous a enculé deux fois

- il a eu la gratuité pour sa fille avec votre complicité

- il ferme aujourd'hui l'école

c'est vous les perdants, lui il a tous bénef
Anonyme En Septembre, 2017 (13:03 PM) 0 FansN°: 47
C' est le système capitaliste les riches ne paient rien deviennent plus riches et nous les pauvres nous payons pour devenir plus pauvres.Dommage mais le rôle du ministre n est pas de supprimer des Etablissements performants ( 4 prix d excellences sur 60 au senegal , 1 er établissement prive au senegal ).Disons que nous souhaitons que l Etat revoit sa copie et maintient la stabilité dans le secteur . y sarr

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com